7 anecdotes phares de mon voyage à Londres

Coucou tout le monde, je reviens avec un article qui va sûrement beaucoup vous plaire, car il s’agit de mon week-end à Londres ! J’ai donc choisi de vous donner de précieuses astuces pour vous aider au mieux à vous repérer dans l’immense capitale londonienne. Je vais vous raconter des péripéties qui vont sûrement vous faire bien rire. Il y’a bien évidemment quelques petites choses à savoir, pour que votre séjour se déroule bien, alors restez à l’écoute.

Du thé d’exception pour me réchauffer

Comme vous devez sûrement le savoir, qui dit Angleterre dit « teatime ». Et oui, chez eux le thé c’est sacré, comparable à une religion, cette tradition est connue dans le monde entier.
Vers 17/18h, ils se mettent autour d’une table et discutent autour d’un bon thé bien chaud en sachant que chez eux le rythme des repas est totalement déréglé par rapport au nôtre.

C’est donc avec plaisir que j’ai goûté à leur fameux thé et la farandole de gâteaux qu’ils ont l’habitude de déguster avec. Bien évidemment j’ai trouvé le moyen de prendre une infusion alors je n’ai pas du tout respecté le terme « thé » à proprement dit et je suis restée dans les classiques. Gourmande que je suis, j’ai également opté pour des petits sandwichs pour accompagner ma camomille, puisqu’après tout les repas sont inversés alors tout est permis !

De la cuisine asiatique plus qu’atypique

Là je sais exactement ce que vous vous dîtes : « Elle va à Londres pour manger chinois ? Pas logique ». Alors, j’assume totalement, je n’ai pas choisi de dîner que dans des endroits où je pouvais découvrir la culture anglaise mais peu importe. Je suis donc allée dîner chez « Hakassan » dans un des quartiers les plus chics de Londres, et croyez-moi ça en valait le détour ! De la cuisine riche mais raffinée, en quantité mais abordable et surtout un endroit magique avec un décor très atypique. Pour être dépaysée vous le serez, aussi bien grâce à leur plat savoureux que grâce à l’ambiance !

Bien évidemment, puisque rien ne se déroule jamais sans encombres dans ma vie, j’ai bien sûr pris des choses épicées en sachant que j’ai horreur de ça et que j’ai bu environ 4 carafes d’eau dans la soirée.

Ma visite au cœur de Notting Hill mais sans Hugh Grant

Sincèrement, je fus très impressionnée d’aller dans ce quartier aussi mythique en ayant l’impression de me retrouver au milieu de « Coup de Foudre à Nothing Hill ». Bien évidemment sans Hugh Grant, ça aurait été trop beau pour être vrai. Peu importe, j’ai découvert à travers ces allées de maisons colorées des boutiques vintages super impressionnantes mais aussi le marché de PortoBello ! Dit comme ça, on dirait que j’ai fait un voyage en Italie dans un petit village le long de la côte mais non. Il s’agit d’un rendez-vous mythique où vous pouvez chiner dans des stands des sacs vintage comme de la vaisselle en argent digne d’un remake de « La Belle et la Bête ». La magie est différente mais croyez-moi, vous en prendrez plein la vue !

Comme je ne fais jamais les choses à moitié, j’ai trouvé le moyen de ramener une paire de chaussettes super folklorique en souvenir de mon voyage, sauf qu’il s’agissait d’une marque japonaise. On va dire que le geste y est d’accord ?

Du vintage à toutes les sauces

J’ai été vraiment ravie, à propos d’une chose : le style vintage. J’étais déjà charmée par l’aspect et l’architecture atypique de la ville, mais alors depuis que j’ai découvert son potentiel au niveau de la mode dans l’industrie du vintage, on parle désormais d’amour. J’ai sillonné plusieurs quartiers et je parle en connaissance de cause puisque je cours dans les friperies parisiennes assez souvent, leurs boutiques vintages sont indétrônables !

Des sacs plus loufoques les uns que les autres, des tenues sixties avec la touche british qui fait la différence mais aussi des fourrures avec des coupes anciennes sur des airs de funk en arrière-plan. De quoi faire rêver n’importe quelle fashionista dans l’âme.

Là vous attendez ma petite anecdote alors la voici. J’ai trouvé le moyen d’acheter un pull puisque j’avais super froid quand je me baladais dans Londres. Budget donc réduit pour les autres achats vintage mais au moins j’étais au chaud !

Un petit tour à Camden histoire de

Et oui, c’est un peu comme la case Départ au Monopoly, Camden est l’endroit où je préfère aller dès mon arrivée à Londres. Occasion de jauger les tendances mais aussi les prix du moment, de trouver des choses insolites à directement mettre dans la valise. J’adore cet endroit, avec et sans le froid qu’il y fait l’hiver. Cette multitude de boutiques vintage et ce marché de créateurs en tout genre, font de cet endroit un repère culturel phare de la capitale. J’y ai trouvé des tableaux incroyables d’une artiste londonienne mais aussi des petits accessoires vintage, que je vous mettrai bientôt sur mon Instagram.

Incroyable mais vrai, durant ma promenade, j’ai croisé un stand portugais où un monsieur vendait des pâtisseries portugaises, que je connais très bien. Un immense drapeau flottant au-dessus de son stand et une convivialité incomparable, j’ai adoré cette rencontre culturelle super riche en émotions. Comme quoi nos racines ne nous quittent jamais !

Des breakfast mémorables

Croyez-moi, je vais m’en rappeler des petit-déjeuner londoniens ! Des crêpes et pancakes de tous les côtés, de la marmelade et des œufs brouillés, avec des croissants et du thé, il y en avait de partout. Autant vous dire, qu’une gourmande comme moi a forcément adoré ces moments. Je prenais au moins 2h pour apprécier ce repas, qui représente comme vous le savez le plus important de la journée. Il a joué un rôle essentiel dans mon séjour car j’ai découvert une nouvelle culture et une nouvelle façon de partager. Se lever dans un bon mood et prendre le temps de manger des choses improbables mais délicieuses !

Bien évidemment, j’ai trouvé le moyen de commander l’inverse de ce que je voulais un matin, puisque j’étais mal réveillée et endormie. Autant vous dire, que je me suis retrouvée avec à manger pour une colonie, mais peu importe, rien n’est resté sur la table ahah !

Une cure de repos intensive

C’est le point le plus important de mon voyage : le dépaysement et le repos. Je n’ai pas organisé ce week-end au hasard puisque je suis partie à Londres juste après ma semaine de partiels. Couper les ponts et ne penser à rien, très bonne cure de repos. J’étais dans un hôtel fabuleux « The Berkeley Hotel », où j’ai pu profiter de moments d’exception dans leur piscine magique et leur coin spa incroyable. J’en ai pris plein les yeux. J’ai pu découvrir une atmosphère reposante et différente de mon quotidien, ce qui permet de faire le vide.

Quand je suis arrivée dans ma chambre j’ai eu la chance et la surprise de découvrir une salle de bain magistrale en marbre blanc. Je n’ai jamais vu un cocon d’amour aussi beau et luxueux. On aurait cru à un remake d’un film de princesse à mi-chemin entre « Cendrillon » et « Pretty Woman ». C’est donc tout naturellement que j’ai décidé d’immortaliser mon voyage par un shooting photo dans ma salle de bain. Le trajet était sans encombre et le code vestimentaire pas très stricte, j’ai adoré joué la mannequin le temps d’un instant !


Et voilà, j’espère que vous avez apprécié cet article sous forme d’histoire, et que je vous ai donné envie d’y aller surtout ! Vous pouvez prendre des notes sur des endroits phares à visiter, si je peux vous aider j’en serais ravie. J’ai voulu partager avec vous l’autre côté de mon voyage, les coulisses comme on dit donc des anecdotes et histoires toujours plus improbables les unes que les autres.

Je tiens à vous rappeler que de Paris vous êtes super proches de Londres, donc n’hésitez pas à vous organiser un petit week-end sympa entre filles ou en famille. Il en faut pour tous les goûts. Je vous conseille de partir avec peu de choses car une fois sur place on craque pour tout, je vous préviens !

Je vous fait de gros bisous et je reviens bientôt avec un nouvel article qui plaira aux plus sensibles d’entre vous !